Metiers d' Art

Jordan BONNOT, étudiant ébéniste champenois 2ème du Prix Avenir Métiers d'Art national en niveau IV

Paris - 75008 PARIS

Un ébéniste champenois lauréat au Prix Avenir Métiers d'Art en niveau IV

Jordan BONNOT, étudiant en BMA ébénisterie au Lycée professionnel Denis Diderot à Romilly-sur-Seine (Aube), a remporté le second prix du Prix national INMA Avenir Jeunes à Paris le 10 janvier. Il a présenté une magnifique table basse « Terremoto », fruit de plus de 200 heures de travail.

La création s’inspire de l’Equateur et notamment des tremblements de la terre récurrents dans cette région du monde. La pièce avait auparavant déjà séduit le jury du Grand Est puisqu’elle lui avait permis d’être lauréat du Prix régional INMA Avenir jeunes au niveau IV. La table combine esthétisme, avec de nombreuses essences de bois (noyer, acajou, sycomore, chêne, érable moucheté et frêne), et prouesse technique. En effet, le meuble est évolutif et le motif aztèque est mis sens dessus dessous après activation d’un système mécanique. La mise en place d’un tel mécanisme a obligé le jeune artisan a trouvé un moyen pour soulever 188 pièces dans leur axe ainsi que de fixer celles-ci de manière solide et esthétique.
Sa participation a permis à cet élève de faire découvrir son travail à des jurys de professionnels mais également de cumuler deux bourses : une d’une valeur de 250€ attribué par la région Grand Est et une de 2000€ au niveau national. La réussite à ces concours vient parachever quatre années d’étude, une passion inébranlable pour le bois ainsi qu’une ambition sans borne absolument pas freiné par une surdité.

Le prix INMA Avenir Jeunes est organisé chaque année par l’Institut National des Métiers d’Art (INMA). L’Institut a pour ambition de sensibiliser et de faire découvrir les métiers d’art, et notamment  la promotion de jeunes talents en formation initiale à travers le concours précédemment cité (organisées avec le soutien de la Fondation Michelle et Antoine Riboud). Le concours met en avant des élèves de lycées professionnels, d’écoles techniques et de jeunes en formation afin de les encourager dans une voie porteuse économiquement.
Le concours a un pendant régional et national. Les lauréats des niveaux V (CAP) et IV (BMA, BTM, Bac Pro) au niveau régional ont la possibilité de présenter leurs pièces à Paris. Dans la région Grand Est, le concours est soutenu par la région Grand Est.

La distinction de Jordan Bonnot est la preuve, si cela était encore nécessaire, que la région Grand Est regorge de talents en matière de métiers d’art, qu’il s’agisse d'ébénisterie ou d’autres spécialités.


Contact :

Plus d'infos sur le site de l'INMA